Page mise à jour le 06-05-2016

  • Sommaire de la page :

    1. Review de la Tornado Timer
    2. Piégeage
    3. Problème avec la Timer
    4. La nouvelle grenade Tornado : l'Impact (mise à jour du 24-10-2015)
  • A noter : les deux systèmes (Timer et Impact) ne sont pas compatibles ! Faut bien vendre ...

1. La review de la Tornado Timer

La TORNADO est une grenade utilisant le même gaz que les GBB. Sa mise en oeuvre est très simple mais elle nécessite un entretien rigoureux notamment en ce qui concerne la lubrification du corps interne et des joints.

Comme d'autres joueurs, j'ai le même problème : le dégazage n'intervient qu'après un labs de temps très long ( de quelques secondes (au début) à plusieurs minutes, au lieu des 1,5" et 3" annoncées ! ).

Airsoft Innovations m'a répondu par l'intermédiaire de Carl. Pas de solution miracle pour faire fonctionner cette grenade. Il faudrait en fait du propane pur ! Introuvable en France sous la forme qui nous intéresse (embout spécial). La pression recommandée par AI est de 120 PSI. Comme vous le voyez ci-dessous, nous possédons en Frane des gaz capables logiquement de faire fonctionner la Tornado Timer ... Hélas la réalité est différente.

28/04/09 : Voici les résultats concernant les tests :

Nouveau tests de pression de gaz : 27-05-2012

Nouveaux tests effectués le 27 avril 2016, température ambiante 20°.
Notez la différence entre l'Ultrair "vert" (voir plus haut) à 118 psi et le nouveau modèle !

Petite déception avec la bouteille HK qui fuit au niveau de l'embout (peut-être le joint de la valve)

Le résultat avec le gaz Walther  a donné une explosion en 20" , par une température extérieure de 26°.

AI publie un article concernant les dysfonctionnement de sa grenade :
http://www.airsoft-innovations.com/nadeart5.html

Vous trouverez ci-après la traduction que j'en ai faite :


Télécharger le document

Présentation dans une boîte en carton qui ne durera pas longtemps. La grenade est scellée dans un sachet plastique comportant des recommandations. On trouve également un manuel (en anglais mais avec des dessins très explicites pour ceux qui ne maîtrisent pas la langue), une goupille et une clé plastique permettant de réinitialiser la grenade.

Mise en oeuvre : je suis les instructions du document. Pas de soucis. Seul le chargement des billes nécessite un petit tour de main mais rien de compliqué avec un BB loader. Environ 200 billes peuvent être insérées !
La sécurité est assurée à la fois par la goupille mais surtout par une coupelle qui se visse sous la grenade. Cette coupelle ne devant être vissée qu'une fois la grenade chargée en billes et gaz.
La mise en place du gaz se fait sans problème avec de l'ultrair mais c'est un peu juste avec l'embout de l'American Eagle qui est un peu plus court.


Essais :

Premier essai avec la goupille sur la position 3 secondes.
Je dégoupille et lance la grenade. Plus de trois secondes après, pchitttttttt toutes les billes partent d'un coup. La dispersion est correcte mais comme les deux trous d'évacuation sont diamétralement opposés, seul celui dirigé vers le haut a correctement dispersé les billes. Une trentaine de billes ont été éjectées sous la grenade.
Deuxième essai avec la goupille sur la position 1,5 seconde. Le temps d'éjection est légèrement supérieur mais tout part de la même façon.
Troisième essai : là, je dégoupille et pose la grenade debout (position 3'). Les billes partent et se dispersent tout autour sur un rayon de 15 à 20 mètres ! C'est sans aucun doute la meilleure façon d'utiliser la grenade.
Quatrième essai : position 1,5', je dégoupille, compte 1 et lance en l'air la grenade. Bonheur ! Toutes les billes partent dans toutes les directions. A utiliser prudemment car le temps de réaction de la grenade n'est pas aussi précis qu'on aimerait.

Bilan : satisfaisant aux essais, j'attends avec impatience de l'utiliser en partie ...
La grenade peut sans problème être utilisée en intérieur car les billes ne partent pas avec une très grande puissance, le plus intéressant étant la dispersion provoquée par l'effet tournant dû aux deux trous symétriques et inclinés différemment.
La grenade tient dans une double poche à chargeurs de M4.
Le fabricant aurait pu proposer un chargeur de billes adapté à la grenade pour plus de facilité à recharger.
Il est recommandé d'attendre 5 min avant de procéder à un nouveau tir afin que le corps se réchauffe.
Voir maintenant le point 3

Outre le fait de l'utiliser pour débusquer un adversaire dissimulé derrière un mur, un arbre ou à l'intérieur d'une pièce, il est aussi possible de l'utiliser pour piéger un passage bien que ce ne soit pas sa destination favorite contrairement à la Zoxna.

2. Voici donc de quoi transformer votre grenade TORNADO en grenade piège !

  • Matériel nécessaire :
    • Tubre PVC diamètre 63mm
    • couvercle de conserve à vis (sur pot en verre)
    • Tige permettant de fixer le support dans un sol meuble
    • Ruban double face

Le couvercle est inséré à chaud dans le tube PVC.
Le système d'ancrage est constitué d'une tige
solidement fixée à l'aide d'un boulon.
Le double-face n'est pas indispensable.
Il me permet de coller sur le support des fibres
de ghillie. Vous pouvez également le peindre
ou l'enterrer.

Vue intérieure.

 
La grenade est positionnée à l'intérieur du support.
Les trous d'évacuation des billes sont juste au-dessus
du support ( à mesurer avant découpe de celui-ci).

 

 
Le support est placé sur le sol. la tige d'ancrage
permet à l'ensemble de rester stable lors de l'éjection
des billes (effet de rotation).
 
 
Une fois la grenade dans le support, il n'y a plus qu'à
tirer un fil déclencheur. La goupille devra être réglée
sur la position 1,5". Il faut également préalablement
tirer légèrement la goupille afin qu'elle puisse se retirer
facilement dès que le fil est mis sous tension.
 
 
Cliquer sur l'image pour voir la vidéo.

 

 

3. Le problème de la grenade Tornado :

Souvent évoqué, ce problème ne m'était jamais arrivé jusqu'au jour où ...

La grenade met jusqu'à plus d'une minute pour disperser les billes. N'ayant pas le lubrifiant préconisé par Airsoft Innovation (qui d'ailleurs n'en précise pas la viscosité), j'ai utilisé de l'huile silicone pour amortisseurs de voitures électriques R/C de différents grades (20, 30 et 35).

J'ai depuis reçu le lubrifiant AI, mais cela n'a rien changé.

Démontage complet du corps de la grenade :

Insérer la goupille et l'utiliser pour dévisser le haut de la grenade (attention pas négatif).
Désolidariser le corps brillant en le tirant doucement vers le haut.
Ensuite extraire le corps intérieur.
Nettoyer l'intérieur du corps de la grenade avec un chiffon non pelucheux.
Nettoyer les joints avec de l'huile silicone.
Lubrifier le tout et remonter l'ensemble. Attention au serrage du corps supérieur.

Après ces opérations, nouvelle tentative, et toujours le même temps supérieur à 30 secondes ! J'ai renouvelé ces opérations avec les différentes viscosités sans résultat probant. J'ai contacté Airsoft Innovations et Redwolf (chez qui je l'ai achetée). Pas de nouvelles de Redwolf mais je suis en contact régulièrement avec AI.

Voici l'ensemble des pièces composant l'intérieur
de la Tornado. Le scotch orange fluo est indispensable
si vous voulez retrouver votre grenade dans la nature.
AI a d'ailleurs depuis cette première version, créé des
grenades de couleurs vives.

Le piston. On aperçoit l'ensemble des joints.
De gauche à droite (soit de heut en bas dans la grenade) :
- deux joints toriques assurant l'étanchéité supérieure
- un joint torique sur chaque partie cylindrique qui épouse
parfaitement le corps de la grenade.
- le petit ressort qui a pour fonction de maintenier
la valve de sécurité qui se libère si la pression interne
devenait supérieure à 170 psi (soit presque 12 bars), évitant
ainsi à la grenade d'être endommagée ou pire d'exploser.

Suite aux problèmes rencontrés, AI m'a envoyé le nouveau piston (couleur blanche), les différences sont pointées en rouge. Hélas les résultats sont les mêmes.

Bref, vous l'aurez compris, je déconseille vivement l'achat de cette grenade. Préférez-lui la Tornado Impact dont les feedbacks semblent meilleurs (il n'y a pas de mal ...).

4. La nouvelle Tornado : l'Impact

Achetée en mars 2015 chez ASDF, l'Impact ne présente aucune différence de conditionnement par rapport à la Timer. Le carton est toujours d'aussi mauvais qualité (merci le Duck Tape !).

La grenade est vendue avec son tube d'huile spéciale. Une bonne chose.

Le fonctionnement est simple : un empilement de pièce en métal sur une tige qui sert de goupille. Ue fois la goupille retirée, les pièces sont bloquées entre-elles par la pression du gaz et seul un choc vient rompre l'équilibre de la l'empilement et provoque la propulsion des billes.
Efficacité garantie !
L'entretien recommandé est de mettre deux gouttes d'huile dans le corps de la grenade. Je recommanderais de bien essuyer celle-ci afin qu'il n'y ait aucune saleté qui puisse en géner le fonctionnement.
Je possède donc l'Impact depuis mars 2015 et l'ai utilisée une dizaine de fois avec la même réussite. Mais seulement trois fois en partie (je ne joue pas en CQB donc les occasions sont plus rares en forêt). Les sept autres utilisations étaient donc chez moi et toujours sur sol mou (pas de béton ou autre sol dur).

Premier problème 8 octobre 2015 : je jette la TI après une partie où je ne l'ai pas utilisée pour la vider. Rien ne se passe. Je me dis que j'ai sans doute oublié de faire le plein de gaz (siliconé). Je dévisse la capsule de sécurité au bas de la grenade et fais le plein d'Extreme Blowback (l'Impact ne nécessite pas un gaz surpuissant comme la Timer). Et là qu'entends-je ? "Pssssssssss", léger mais tout de même audible (sauf que là je suis chez moi mais que sur le terrain, grenade dans son étui, je ne l'avais pas enttendu). Diagnostique facile : fuite au niveau de la valve de remplissage ! Pas de bol ! J'entretiens parfaitement bien la grenade en respectant les recommandations du fabriquant.

Je contacte donc le vendeur ASDF qui me répond que "C'est normal que les joints s'usent surtout au bout de 7 mois" (sic) ! Puis, pas de bol pour moi "il existe des valves de remplacement. Je ne les ai cependant plus en stock." Décidément je n'ai pa de chance avec mes greandes ...

Alors non ! Ce n'est pas normal que des joints sensés être soumis à une pression (non constante car la grenade ne reste jamais en charge longtemps) et correctement entretenus soient HS au bout de 7 mois. J'ai des chargeurs de PA qui fonctionnent depuis 10 ans sans problème !

Je me retrouve (et je ne suis pas le seul vu les feedbacks trouvés sur le net) de nouveau avec un problème avec du matériel Airsoft Innovation que je vais de nouveau directement contacter.
ASDF refuse toute prise ne charge au titre de la garantie car ils prétextent que c'est une pièce d'usure. Certes mais cette usure est ANORMALE en aussi peu de temps et d'utilisation.

24 octobre 2015 : je démonte la valve et examine soigneusement l'état du joint.

L'examen du joint de valve montre qu'il est en parfait état. J'avais commandé des valves Mad Bull et WE afin de remplacer la valve AI d'origine au cas  où.
Premier bémol, la valve Mad Bull ne s'adapte pas à la tige qui vient s'insérer dans le piston de la Tornado la faute à ce que j'appellerai le "piston" de valve dont le diamètre de l'extrémité (flèche rouge) qui vient se loger dans le ressort de la tige est trop fort (voir l'image du comparatif ci-dessous avec les mesures). J'ai pourtant lu des feedbacks de personnes ayant remplacé la valve d'origine par une Mad Bull ... Bizarre !)

Je monte donc une valve WE, pas de problème, adaptation parfaite. Je charge en gaz et toujours une lègère fuite. J'étais tellement persuadé que ça venait de la valve de remplissage que je n'avais pas songé à vérifier l'étanchéité du joint périphérique du piston de la Tornado (celui du bas). Je mets donc quelques gouttes d'huile AI sur le pourtour du piston et une goutte d'huile sur la valvle quand même par acquis de conscience ... Comme la vidéo ci-dessous vous le montre, la fuite vient bien du joint périphérique (il fuit même à plusieurs endroits) !

Lien Dropbox pour le test d'étanchéité (22,8Mo) : https://www.dropbox.com/s/i3edzz54a11kugw/20151024_145647.mp4?dl=0

Redémontage du piston et nettoyage soigneux du corps interne de la grenade, ainsi que du joint. L'examen de celui-ci ne semble pas montrer de défaut particulier, ça commence à être problématique ! Par contre, au toucher "l"état de surface" du corps interne ne parait pas parfait, est-ce cela qui a usé prématurément le joint du piston ? J'ai quand même des doutes car le rôle du joint est tout de même d'épouser parfaitement le cylindre et de rattraper un infime défaut, il n'y a quand même pas de rayures.

Une question me vient à l'esprit : et si les quelques lancers (toujours sur sols mous quand même !!!) avaient provoqué une très légère déformation interne du corps de la greande ??? Cela me paraît hautement improbable mais ...

Prochain achat : un piston ou, si je trouve, un kit d'entretien avec un joint neuf ... J'ai tout de même informé le revendeur ASDF de mes investigations ... Apparement ASDF s'en tape ! J'en prends bonne note au cas où j'aurais des achats à faire ...


Grenade d'airsoft : la Tornado
© 2017 TAC-350