Toute discipline a son jargon et l'airsoft ne déroge pas à la règle. Beaucoup sont en anglais mais peuvent être facilement traduits. Voici donc quelques termes employés. N'hésitez pas à m'en envoyer d'autres (avec la définition ...)

  • AEG : Automatic Electric Gun, pour faire court c'est une réplique d'arme d'épaule possédant un moteur électrique.
  • AEP : Automatic Electric Pistol. Réplique de poing possédant un moteur. Ici pas de gaz, mais des accus ou des piles. Moins puissant, mais utilisable même par faible température.
  • ACM : Réplique bon marché. Attention, en général, ces répliques sont assez puissantes et dopivent très sovent être downgradées por pouvoir être utilisées. On parle aussi de réplique CHEAP.
  • ANTI REVERSAL LATCH : Petite pièce mécanique en liason avec les dents de la bevel gear, l'empêchant de revenir en arrière en cas de mauvais branchement électrique.
  • BACK-UP : C'est une réplique qui, a priori, n'est utilisée qu'en dernier recours ; quand on n'a plus de billes dans son AEG, quand on recharge son AEG et qu'un petit malin vous arrive dessus sans crier gare ! C'est donc bien souvent une réplique de poing type pistolet ou revolver. La M-60 ou le char Leclerc ne peuvent être mis dans la catégorie des back-up.
  • BARREL SPACER : Bagues internes, généralement en plastique, permettant de caler le canon interne. Le plus souvent utilisées dans les répliques de snipe.
  • BATTLE FIELD : Littéralement "champ de bataille", c'est en fait un type de scénario où les équipes qui s'affrontent doivent se rendre maitresses de certaines parties du terrain. L'équipe qui en possède le plus en un temps déterminé est vainqueur. Les zones sont généralement matérialisées par un drapeau.
  • BBS : Billes
  • BEARINGS : Roulements maintenant les axes d'engrenages.
  • BEVEL GEAR : Engrenage qui assure la liaison mécanique avec le moteur et l'anti-retour (anti reversal latch).
  • BOLT : Réplique tirant en coup par coup sans mode semi-automatique possible.
  • BORE-UP : Kit comprenant une tête de piston et une tête de cylindre permettant d'augmenter la quantité d'air dans le cylindre, accroissant ainsi sa vitesse et sa puissance. 
  • BUSHINGS : Bagues de maintien des axes des engrenages. Il est préférable de les remplacer par des roulements (bearings).
  • CARRY HANDLE : Poignée de transport sur les M16, G36, FAMAS ...)
  • CHRONY : Appareil électronique servant à mesurer la vitesse de la bille à la sortie de canon. Indispensable avant de démarrer une partie afin de voir si tous les joueurs respectent la réglementation.
  • COCKING LEVER : Levier d'armement. Parfois inactif, il sert le plus souvent à ouvrir la trappe d'accès au hop-up. Mais sur certaines répliques il joue son vrai rôle.
  • CQB : Jeu en milieu fermé (bâtiment). Accronyme de Close Quarters Battle.
  • CUT OFF LEVER : Fourchette métallique qui prend appui sur la sector gear afin de bloquer la réplique en semi-automatique.
  • CYLINDRE : Tube dans lequel le piston coulisse et comprime l'air.
  • DEATH MATCH : Type de jeu dans lequel tous les adversaires doivent être éliminés. Des alliances momentanées peuvent se créer, mais le joueur ne doit finalement compter que sur lui-même.
  • DELTA RING : Anneau maintenant le garde-main sur les M16 ...
  • DRESS-CODE : Dans certaines parties, il est demandé aux joueurs de venir avec une tenue précise, milsim, OP ...
  • GBB : Gaz Blow Back, là c'est plus sérieux, on a affaire à une réplique à gaz plus élaborée dont la cadence de tir est satisfaisante dans bien des domaines. Les joueurs en font leur back-up de prédilection. Le réalisme est étudié de telle sorte que la culasse recule sous l'effet du gaz. Bref c'est comme un "vrai" mais en plus rigolo. Attention toutefois à ne pas vider le chargeur d'un coup car le gaz, en sortant, produit un froid intense qui, outre le fait de transformer le GBB en esquimau, risque de détériorer les joints. Son point faible : les basses températures. Dans ce cas on utilise les répliques à cartouche de CO2 moins sujettes à ce problème.
  • GEARS : Engrenages. On en compte en principe trois : la bevel gear, la spur gear et la sector gear (voir définitions). Ils doivent être parfaitement calés pour assurer un fonctionnement optimal de la réplique.
  • DOWNgrade : Il s'agit de diminuer la puissance de la réplique par le remplacement de certaines pièces internes. Très utile, voire indispensable avec les répliques cheaps.
  • FAIR-PLAY : LA REFERENCE quand on joue à l'airsoft ! Les billes ne laissant pas de traces d'impact, c'est le joueur touché et lui seul qui se déclare touché en criant "OUT". Sans cette dimension, l'airsoft n'est pas jouable.
  • FLAG : Jeu opposant deux équipes (ou plus) devant s'emparer du drapeau adverse et l'apporter dans leur propre camp.
  • FLASH HIDER : Cache-flammes.
  • FPS : Feet Per Second. Unité de mesure de la vitesse. En France on parle en m/s. Mais comme nos répliques viennent d'Asie, c'est la dénomination FPS qui domine ...
  • FRONT SIGHT : Organe de visée avant.
  • FTK : Full Tune Kit. Ensemble comprenant toutes les pièces internes de la gearbox. Ce sont généralement des pièces de qualité permettant l'upgrade de la réplique en terme de fiabilité mais aussi parfois de puissance.
  • GEARBOX : Boîtier contenant tous les engrenages. Il en existe plusieurs selon les modèles de répliques. Elles sont identifiées de V1 à V8. Mais il en existe qui sont propres à une seule réplique.
  • GEARDOS : Joueur qui veut posséder une tenue et un équipement en tout point conforme à une unité existante. Autant dire que le budget en prend un sacré coup !
  • HEAVY WEIGHT : Réplique en ABS contenant des particules métalliques augmentant la masse de celle-ci.
  • HIGH-CAP : Chargeur de grande capacité. Les billes sont poussées par un ressort qu'il faut remonter grâce à une molette située sous le chargeur. Il existe aussi des chargeurs high-cap électriques.
  • HIGHLANDER : C'est un tricheur, celui qui ne sent jamais les billes qui l'atteignent ... Ne respectant pas l'éthique de l'airsoft, le FAIR-PLAY, ces joueurs sont généralement rejetés par la communauté.
  • HOP-UP : Système situé au départ du canon d'un lanceur. Son but est de donner un effet de rotation à la bille afin d'en améliorer sa portée. Son réglage n'est pas toujours très facile, il dépend de la réplique et peut nécessiter un outil. Il s'agit le plus souvent d'une pièce en caoutchouc. Inventé par Tokyo Marui.
  • INNER BARREL : Canon interne.
  • LOW CAP : Chargeur de petite capacité, parfois conforme à l'original. Les billes sont poussées automatiquement par un ressort qui coulisse dans un rail interne. Son utilisation requiert une approche du jeu un peu différente. Souvent utilisé par les joueurs expérimentés, hélas souvent à leurs dépends ...
  • LOWER RECEIVER : Corps inférieur de la réplique.
  • MEDIC : Joueur ayant en plus la possibilité de remettre en jeu ses équipiers par une touche de main, un bandage etc ...
  • MID-CAP : Chargeur de capacité moyenne. Les billes sont poussées automatiquement par un ressort qui coulisse dans un rail interne.
  • MILSIM : Type de pratique cherchant le plus possible à coller à la réalité. Il met en jeu des équipements historiques tels que Deuxième Guerre Mondiale, Viet-Nam ...). On parle aussi de reconstitution. L'airsoft n'est bien souvent ici qu'un prétexte., le but étant de posséder la tenue la plus fidèle possible.
  • MISFEED : Tir à vide. Peut provenir d'un chargeur défectueux ou d'un nozzle cassé.
  • NBB : Non Blow Back. Réplique de poing à gaz dont la culasse est fixe. Un peu plus économe en gaz que le GBB mais beaucoup moins réaliste.
  • NEWBIE : lui, c'est celui qui débute en airsoft. En général ses premières parties ne durent pas très longtemps. Mais il est comme tout le monde il s'amuse et on est tous passés par là (certains l'oublient) ...
  • NOZZLE : Situé sur la tête du cylindre. Il pousse la bille dans le canon et permet le passage de l'air comprimé dans le cylindre. Son rôle est fondamental. Il est entrainé par la tappet plate.
  • OP : Grande partie généralement organisée sur un week-end et réunissant des joueurs de toute la France voire d'autres nations. En principe ces types de manifestations respectent un thème précis et exigent un dress-code particulier.
  • ORGAS : Organisateurs d'une partie, d'une OP. Ils sont garants du bon déroulement de la partie, tant au niveau du scénario que de la sécurité.
  • OUT : Cri poussé par le joueur qui vient d'être touché par une bille. Mais c'est également la possibilité pour un joueur de sortir "à la voix" un joueur trop prêt sur lequel le tir n'est pas autorisé. On l'appel parfois le "pan t'es mort". Le joueur OUT doit clairement montré son état en enfilant par exemple un gilet fluo, en tenant sa réplique au-dessus de sa tête. Il se dirige ensuite vers la zone de respawn afin de pouvoir repartir en jeu. S'il n'a plus de vie, il rejoint la zone neutre.
  • OUTER BARREL : Canon externe.
  • PISTON : Permet la compression du ressort, il coulisse dans le cylindre. Il est entrainé par la sector gear et transforme le mouvement de rotation de celle-ci en mouvement de translation. A l'avant du piston, la tête de piston permet de comprimer l'air dans le cylindre.
  • REAR SIGHT : Organe de visée arrière.
  • RED DOT : Littéralement "point rouge". Viseur à écran permettant le tir les deux yeux ouverts.
  • RESPAWN : Zone dans laquelle un joueur touché doit se rendre. Selon le règlement de la partie, il peut s'y rendre une ou plusieurs fois et doit y passer quelques minutes avant de regagner la partie.
  • RIS ou RAS : Système de fixation normalisé permettant l'ajout d'accessoires : lampes, organes de visées ...
  • SCENARIO : L'airsoft se joue selon des règles qui sont liées à certains types de scénarios (ou scenarii). L'objectif est dévoilé juste avant la partie. Il prend également en compte le nombre de vies attribuées aux joueurs, le type de respawns ...
  • SECTOR GEAR : Engrenage qui entraine le piston et la tappet plate.
  • SELECTOR PLATE : Fixée au sélecteur de tir externe, elle permet d'agir sur le cran de sécurité et sur le cut-off lever. Cela permet de passer du mode semi-automatique au mode automatique.
  • SHIMS : Rondelles de calage de la gearbox.
  • SPRING : Réplique manuelle qu'il faut réarmer après chaque coup tiré. Avantage : pas de gaz à acheter, pas de batterie que l'on oublie de charger. Inconvénient : on ne tient pas longtemps face à une M-60 !
    C'est aussi le nom du ressort. Il en existe de différentes puissance (voir cette page sur le site).
  • SPRING GUIDE : Guide ressort. Il peut être monté sur roulement à billes diminuant ainsi les frottements. Il sert à guider le ressort lors des phases de compression / décompression.
  • SPUR GEAR : Engrenage chargé de réduire la vitesse de rotation et d'augmenter le couple.
  • TAPPET PLATE : Fourchette en plastique transférant le mouvement de rotation de la sector gear en mouvement de translation sur le nozzle.
  • TETE DE PISTON : Pièce fixée à l'avant du piston. Elle assure l'étanchéité à l'intérieur du cylindre et permet la compression de l'air.
  • TRIGGER : Queue de détente. Un appui sur celle-ci ferme le circuit électrique permettant la mise en route du cycle de la gearbox (AEG).
  • UPPER RECEIVER : Corps supérieur de la réplique.
  • Upgrade : Il s'agit d'augmenter la puissance de la réplique par le remplacement de certaines pièces internes. Attention à bien rester dans les normes.
  • VIP : Type de scénario dans lequel un joueur doit être conduit d'un point à un autre sans être touché ou capturé par l'équipe adverse.
  • ZONE NEUTRE : Zone de sécurité (différente du respawn). C'est le seul endroit dans une partie où vous pouvez retirer vos lunettes de protection. Dans cette zone on ne devrait trouver aucun lanceur susceptible de tirer. Pour cela, le chargeur doit être retiré, les trois coups de sécurité effectués. Un joueur qui tire depuis la zone neutre ou vers la zone neutre devrait être exclu de la partie ! C'est dans cette zone que vous pourrez manger, vous reposer ... un joueur éliminé définitivement doit s'y rendre.

 

Lexique de l'airsoft
© 2017 TAC-350